Grossesse

Fille ou garçon : comment reconnaître le sexe du bébé sur l’échographie ?

le
26 mai 2022

Vous êtes impatientes de connaître le sexe du bébé ? Les échographies nous permettent de le savoir de plus en plus tôt, mais l’envie nous tiraille parfois dès le début de la grossesse. Vous ne le savez peut-être pas, mais il est possible d’avoir une estimation du sexe de bébé lors de la première échographie. Alors, comment savoir si c’est une fille ou un garçon à 12 semaines de grossesse environ ? En attendant la fameuse échographie du deuxième trimestre, je vous explique la méthode du bourgeon.

 

Une photo qui représente une future maman enceinte consultant ses résultats d'échographie pour déterminer le sexe de son futur bébé.

Un chromosome X ou Y dès le début de la grossesse

Avant toute chose, il faut savoir que le sexe du bébé est déterminé depuis la fusion des cellules de maman et papa. En fait, c’est la 23e paire de chromosomes qui est responsable de la détermination du genre :

  • XX pour une fille ;
  • XY pour un garçon.

La mère donne toujours un chromosome X, c’est donc le père qui apporte le second X ou le Y. N’en déplaise à ceux qui vous disent « tu ne sais faire que des garçons/filles », c’est bien le papa qui détient l’information génétique déterminant le sexe de l’enfant !

À quel mois peut-on savoir si c’est une fille ou un garçon ?

Ce n’est souvent qu’à partir de 16 SA que l’on peut connaître le sexe du bébé avec certitude, notamment lors de l’échographie morphologique du deuxième trimestre. Le problème ? Elle a lieu entre la 22 et la 24e semaine d’aménorrhée, au cours du 5e mois de grossesse. Certes, cela vous évite d’attendre jusqu’à la naissance, mais certaines peuvent encore trouver le temps long.

Dans 90% des cas, l’échographiste ou la gynécologue peut avoir un indice sur le sexe dès l’échographie du 1er trimestre. S’ils préfèrent souvent garder le silence, c’est parce qu’il est encore possible de se tromper. Certains parents sont tellement impatients qu’ils peuvent tout de suite se projeter, même si l’estimation n’est pas certaine. Il serait dommage de repeindre la chambre du bébé et investir dans sa penderie, pour tout changer le mois d’après !

L'échographie de grossesse d'une future maman qui se demande le sexe de son bébé.

La méthode du bourgeon ou tubercule génital

La méthode du bourgeon génital, ou « nub theory » est possible dès la 12e semaine d’aménorrhées environ. Elle permet d’avoir une idée du sexe de votre bébé en fonction de l’inclinaison du bourgeon par rapport à la colonne vertébrale. Ça vous semble compliqué ? Pas de panique, c’est en fait très simple.

À partir de la 10e semaine de grossesse, il est possible de voir une petite protubérance entre les jambes du bébé : le tubercule génital. Ce bourgeon est d’abord le même pour les filles et les garçons, mais il se transforme plus tard en clitoris ou en pénis.

À noter : Et oui, le fameux « Si la gynécologue pense savoir le sexe, c’est qu’elle a bien vu quelque chose qui dépasse ! Ça doit être un garçon. » ne fonctionne pas. De même pour les copines qui pensent avoir vu un petit « quelque chose » dépasser sur l’échographie. Garçon ou fille, il y a forcément une protubérance !

L’inclinaison du bourgeon détermine le sexe du bébé

Pour avoir une première estimation du sexe de bébé, il faut donc se pencher sur l’inclinaison du bourgeon par rapport à la colonne vertébrale :

  • À partir de 30 degrés : il s’agit probablement d’un petit garçon.
  • Inférieur à 30 degrés ou parallèle : c’est très certainement une petite fille.

 

Crédit : Dr Bernard Benoît

 

Bien sûr, une bonne position du fœtus est nécessaire pour apercevoir le bourgeon sur l’échographie. S’il se tient de profil et les jambes relevées, vous devriez avoir une image de bonne qualité ! Il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour que votre bébé ne soit pas trop farceur.

La longueur craniocaudale ou LCC, un paramètre important

La LCC (longueur craniocaudale) est un autre paramètre à prendre en compte. Vous trouverez normalement cette mesure sur vos résultats d’échographie, indiquée sous la forme d’une ligne qui relie la tête aux fesses.

Il faut savoir que tous les bourgeons sont parallèles jusqu’à 11 semaines d’aménorrhées. Dès la 12e semaine par contre, le bourgeon mâle commence normalement à se redresser. On considère donc l’estimation comme bonne à partir d’une LCC de 60 millimètres.

Les petites astuces pour ne pas se tromper avec la méthode du bourgeon

Vous hésitez encore sur l’inclinaison du bourgeon ? L’angle avec la colonne vertébrale ne vous aide pas beaucoup ? Vous pouvez aussi vous référer au ventre de bébé. Plus l’angle avec le ventre est ouvert et plus il y a de chance que ce soit une fille. Au contraire, si l’angle vous paraît fermé c’est certainement un garçon.

La méthode du tubercule génital est-elle fiable ?

Selon une étude britannique, la méthode du bourgeon est fiable à 93% lorsque toutes les conditions sont réunies. Il est donc nécessaire d’avoir une bonne qualité d’image, une LCC assez haute et une position du bébé qui permet l’identification du bourgeon. Gardez en tête qu’il s’agit seulement d’une estimation pour vous faire patienter un peu ! La décoration et le choix des vêtements, s’ils ne sont pas neutres, devront attendre l’échographie du second trimestre.

 

Fille ou garçon : quelques exemples d’échographies

Pour comprendre la méthode, rien de mieux que s’appuyer sur quelques exemples. C’est beaucoup plus simple en image !

 

Echographie d'une petite fille déterminée selon la méthode du bourgeon génital, parallèle à la colonne vertébrale.

L’échographie d’une petite fille, selon l’estimation offerte par l’angle du bourgeon génital.

Sur cet exemple d’échographie, le bébé est bien positionné de profil et les jambes en l’air. J’ai ajouté des flèches au niveau de sa colonne vertébrale et du bourgeon, pour m’aider à bien déterminer l’angle. On s’aperçoit que le tubercule génital est parallèle à la colonne, il s’agit donc très probablement d’une petite fille.

 

Une échographie du premier trimestre de grossesse dont le bourgeon génital laisse penser qu'il s'agit d'un petit garçon.

 

Sur cet autre exemple d’échographie, on remarque que le bourgeon n’a pas le même aspect que celui d’une petite fille. Il est moins « plat » et se dirige vers le haut par rapport à la colonne vertébrale. L’angle avec le ventre est également plus fermé, c’est donc très certainement un petit garçon.

Vous avez compris le principe ? Il ne vous reste plus qu’à regarder vos échographies. N’hésitez pas à me dire sur les réseaux sociaux ou en commentaire si la méthode fonctionne chez vous.

 

Vous avez regardé sur vos échographies, anciennes comme nouvelles ? 

La méthode fonctionne pour vous ?

 

N’hésitez pas à enregistrer cette épingle dans vos tableaux Pinterest pour la partager autour de vous et aider d’autres parents.

 

La méthode bourgeon pour reconnaître le sexe de bébé sur son échographie de grossesse.

TAGS
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Maman Dragore
Bourgogne, France

Je m'appelle Amandine, je suis rédactrice web et maman d'un petit garçon de 7 ans. Passionnée par la maternité et l'univers de l'enfance, je partage avec vous mon quotidien de mère et nos découvertes. Découvrez notre vie de famille recomposée, teintée d'une touche de magie !

Recherche
Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur : pas de compte connecté.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.